Une assiette de nouilles n’est pas seulement un repas savoureux. L’habitude de consommer ces pâtes apporte également des bienfaits à notre santé, surtout lorsque la recette comprend des tomates, des légumes, de l’huile d’olive, des noix et d’autres ingrédients présents dans le régime méditerranéen. Vous trouverez ci-dessous comment les nouilles sont importantes pour rester en forme et en bonne santé.

Prévenir l’obésité

D’éminents chercheurs ont découvert que l’habitude de manger des pâtes était liée à des taux réduits d’IMC (indice de masse corporelle). Découvrez ici une cette recette délicieuse de nouilles. Cela est également relié à une plus faible prévalence de l’obésité abdominale dans un groupe de 23 000 personnes.

La réduction de l’obésité a été vérifiée en mesurant la proportion entre la taille et les hanches et la circonférence des deux. Il s’agit bien sûr de manger des nouilles sans exagération, c’est-à-dire en respectant un apport calorique quotidien suffisant et le régime méditerranéen. L’étude, publiée en 2016, a également conclu que manger des pâtes incite à consommer d’autres types d’aliments sains, comme les tomates, les oignons, l’ail et l’huile d’olive.

Augmenter l’apport en fibres

Les personnes qui mangent des nouilles consomment 2 g de fibres de plus par jour que celles qui les évitent. C’est la conclusion d’une étude américaine menée en 2016 et qui a analysé les habitudes alimentaires de 10 000 personnes. Ces mêmes travaux établissent également un lien entre la consommation de nouilles, de pâtes et de céréales cuites et une alimentation de meilleure qualité.

Mais ça ne veut pas dire que les macaronis au fromage sont bons. Selon les chercheurs, encourager la consommation de pâtes aux légumes permet d’augmenter l’apport en fibres et en nutriments et d’améliorer la qualité de l’alimentation.

Donner plus de satiété et moins de désir pour la graisse

Un bon plat de pâtes est plus rassasiant qu’un repas riche en graisses et pauvre en glucides. Il s’agit là des conclusions d’une étude britannique menée auprès de 65 adultes en surpoids ou obèses.

La recherche, publiée en 2016, a montré que lorsque les gens combinaient des aliments riches en glucides et pauvres en graisses, ils se sentaient plus satisfaits que lorsqu’ils mangeaient des repas riches en graisses et pauvres en glucides. En outre, l’étude a révélé que le régime pauvre en graisses et riche en glucides réduisait l’envie de manger des aliments riches en graisses.

Réduire le risque de cancer du sein

Les pâtes (blanches ou brunes) et le riz brun sont deux aliments associés à un risque moindre de développer un cancer du sein chez les femmes. C’est un constat fait par une étude menée par des chercheurs de l’université de Harvard, qui ont évalué le régime alimentaire de 90 516 femmes âgées de 27 à 44 ans pendant 22 ans.

En écartant les autres facteurs de risque pour ce type de tumeur, la conclusion de l’étude, publiée en 2016, était incroyable. En effet, les personnes qui mangeaient une portion et demie de céréales complètes par jour avaient 18 % de risques en moins d’avoir un cancer du sein. Cette statistique est faite par rapport à celles qui mangeaient 0,2 portion de céréales complètes par jour.

Tags: